Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Question de Monsieur Claude Bachelet sur le rapport d'activité des services de l'Etat

Madame la Préfète,

 

La Ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité a souhaité organisé  à l’automne 2014 des Assises de la Ruralité qui ont permis de définir un plan d’actions autour de trois priorités : 

- Garantir à chaque citoyen un égal accès aux services

- Amplifier les capacités de développement des territoires ruraux

- Assurer la mise en réseau des territoires

Cette démarche, peut-être un peu tardive, prouve de nouveau qu’il est nécessaire de porter une attention particulière à ces territoires qui se voudraient condamnés « au vide et au vert ».

Malgré les nombreux atouts que peuvent présenter les territoires ruraux, ils connaissent des difficultés socio-économiques plus marquées que d’autres espaces :

- comment permettre aux populations locales de rester au sein des territoires ruraux et d’y vivre dignement ?

quelles réponses apporter à la problématique du vieillissement de la population et à leur besoin d’accès aux soins

- comment attirer de nouveaux actifs, des jeunes, des entreprises ?

- comment remédier rapidement à la fracture numérique vécue au quotidien ?

Ces quelques questions, non exhaustives, ont connues des réponses diverses qui n’ont pas permis à ce jour de gommer les difficultés des territoires ruraux.

Madame la Préfète, pourriez-vous nous dire quelles actions concrètes seront mises en place suite aux Assises de la Ruralité pour réduire les inégalités territoriales et quelle place sera accordée aux territoires ruraux  dans l’organisation territoriale à venir en dehors des fusions absorption auxquelles on semble vouloir les condamner.

Je vous remercie,

 

Seul le prononcé fait foi

Les commentaires sont fermés.