Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mettre en valeur notre terroir et nos traditions par le soutien à l’agriculture

photo8L’agriculture est un acteur essentiel du Pas-de-Calais et de l’économie régionale. Il est l’un des premiers secteurs fournisseur d’emplois et créateur de richesse. Avec 85 000 emplois de l’amont à l’aval, c’est le premier employeur de la région Nord-Pas-de-Calais.

Mais c’est aussi un lien social indispensable en milieu rural, une activité qui participe à l’aménagement de l’espace et la préservation des paysages et qui joue un rôle d’identification fort pour notre département, essentiel pour développer l’activité touristique.

La majorité départementale n’a malheureusement pas pris la mesure du rôle de l’agriculture dans le développement économique et territorial. Elle oppose toujours les modèles d’agriculture, engage des partenariats dont l’utilité est souvent remise en question et oublie le rôle de cette filière dans la création d’emplois…

Les producteurs de la région ont su depuis plusieurs années se diversifier et mettre en place une agriculture de proximité qui séduit de plus en plus. De multiples services d’accueil se développent autour de l’agriculture et permettent de créer du lien social dans différents secteurs : loisirs, hébergement, restauration, accueil pédagogique, logement étudiant… Le Département a mis en place au sein des collèges l’opération « manger autrement dans nos collèges ». Cette initiative va dans le bon sens et nous souhaitons l’étendre davantage à tous les établissements publics et au sein du restaurant administratif.

Par ailleurs, de nombreuses exploitations sont régulièrement à la recherche dcit8e jeunes apprentis pour leur transmettre leurs savoir-faire. L’enseignement agricole donne accès à de multiples métiers dans lesquels les besoins en main d’œuvre sont réels (agriculture, aménagement paysager, agroalimentaire, croissance verte…) avec un taux d’insertion important. Dans l’enseignement technique agricole, près de 9 diplômés sur 10 décrochent un emploi dans les trois ans. Dans l’enseignement supérieur agricole long (au-delà de bac +3), le taux d’emploi 18 mois après la fin d’études est de 90 %. Autant de raisons qui ne font que confirmer notre volonté d’informer les jeunes des nombreuses opportunités professionnelles dans les filières techniques et en apprentissage notamment dans le milieu agricole.

Enfin, la protection et la mise en valeur des terres agricoles et naturelles, les métiers de la croissance verte sont un enjeu fort pour le Pas-de-Calais, tant pour son équilibre territorial que pour les activités agricoles qui s‘y développent.

Ces thématiques sont au cœur des défis à relever pour notre pays. Ils s’inscrivent dans les problématiques du développement durable, de la qualité des liens au sein des territoires, et de l’innovation dans tous les domaines.

Nous souhaitons encourager le recours aux énergies renouvelables dans les exploitations agricoles, la modernisation des bâtiments d’élevage sur les volets spécifiques de la gestion des effluents et de l’insertion paysagère (photovoltaïque, biomasse, méthanisation…) et les pratiques raisonnées des agriculteurs.

NOS PROPOSITIONS:

  • - Soutenir la diversification agricole et notamment la vente directe des produits locaux afin de pouvoir garantir une traçabilité, le respect de l’environnement et la proximité entre consommateurs et producteurs
  • - Proposer aux établissements scolaires, aux collèges, aux établissements publics, au restaurant administratif un approvisionnement en produits locaux ou biologiques de qualité
  • - Encourager le développement de filières dont la qualité et l’excellence sont reconnues et qui font la renommée du Pas-de-Calais
  • - Revaloriser les filières techniques et en apprentissage et faire la promotion des métiers de l’agriculture qui offrent de nombreuses opportunités professionnelles
  • - Favoriser l’installation des jeunes agriculteurs afin d’encourager le renouvellement des générations
  • - Veiller au maintien des industries agroalimentaires
  • - Engager une politique d’aide à l’investissement des agriculteurs pour répondre aux exigences imposées par l’Etat mais aussi pour encourager le recours aux énergies renouvelables

Les commentaires sont fermés.